Coupé-collé (d’après W. Burroughs)

J’adore proposer dans mes ateliers  d’écriture des exercices qui poussent un peu les limites du bon sens et de la logique. C’est en explorant cette limite qu’on accède, parfois, à l’indicible, l’impensé, bref: la poésie. Ce poème vient de là–une méthode qu’affectionnait William Burroughs. On prend deux textes, on les coupe en morceaux, et puis on les recolle. Ici, le premier est un poème de la joie: marcher pieds nus sur les sentiers mexicains; le second est un poème de l’insupportable: ma mère qui se meurt; le troisième est … ce qu’il est.

I

Les chemins caillouteux ne connaissent pas d’ornières:

je cavale, mule à la croupe de soleil.

Mes sabots papillonnent comme les épouvantails d’un vieux

—paquets de fritos qui crachottent leur chanson triste

entre 2 cumbias à la jungle radio.

Je suis l’eau du gué et le mamelon dressé,

tout n’est que peau nue et poisson cru.

II

Sa bouche tremblotte comme les vieux,

regard qui s’affole, dit vouloir en finir.

Elle demande une lingette du coin de l’oeil,

l’attrappe d’une main transparente et veinue.

Sa chemise de nuit: rèche comme la mort qui beepe

inlassablement. La peau de maman est

un étranger. Je lui dis: C’est toi qui choisis,

rien ne pourra nous séparer.

Ses cheveux sont tout collés mais elle s’en fout, maman,

aujourd’hui. Elle s’en fout.

III

Sa bouche tremblotte comme les vieux des chemins caillouteux,

regard qui s’affole, dit vouloir en finir.

Mule à la croupe de soleil, je cavale.

Elle demande une lingette du coin de l’oeil,

mes sabots papillonnent, épouvantails

en chemise de nuit rèche comme la mort qui beepe

entre 2 cumbias à la radio.

La peau de maman est l’eau du gué. Je suis un étranger

au mamelon dressé. Je lui dis:

“C’est toi qui choisis, rien ne pourra nous séparer.”

Ses cheveux sont tout collés mais elle s’en fout, maman, aujourd’hui.

Tout n’est que peau nue et poisson cru. Elle s’en fout.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s